en quelques chiffres

L’histoire de Macéo Groupe

Naissance de Maxime de Reynal de St Michel à la Martinique.
Maxime de Reynal arrive en métropole à l’âge de 10 ans. Il a grandi auprès de ses parents qui cultivent la banane et produisent du rhum. Il a et gardera toujours le cœur en Martinique, son île natale. La gastronomie créole, est sa culture, son histoire, sa passion.
Raymond de Reynal, père de Maxime, crée Intercoop Fruits et s’installe aux halles de Paris.
Maxime rejoint son père et ses frères pour travailler dans l’importation des produits des Antilles. Ils se mettent en quête de producteurs locaux, mettent en place leurs réseaux de fournisseurs et de distributeurs créoles. Les populations des caraïbes et de l’Océan Indien retrouvent chez les détaillants de la région parisienne le goût des îles. Les Métropolitains le découvrent. La culture créole gagne les cœurs.
L’entreprise familiale transfère son activité à Rungis.
Maxime de Reynal crée Maxi Sec. Chez Maxi Sec, le travail est un trésor. C’est aussi une valeur familiale, transmise de génération en génération. Maxi Sec grandit pas à pas, car « Grèn diri ki ka fè sak », Ce sont les grains de riz qui font les sacs de riz, comme le dit le proverbe créole. Et si la croissance de Maxi Sec est progressive et continue, c’est bien grâce à l’engagement et au travail du fondateur, de son épouse et de toute l’entreprise familiale.
Maxi Sec est devenue leader sur son marché. L’entreprise continue de grandir et transfère son siège et ses entrepôts dans un bâtiment plus grand toujours sur le marché international de Rungis.
Les fils de Maxime de Reynal, Cédric et François, reprennent la direction de l’entreprise. Les valeurs humaines de leur père sont les leurs. Ils font évoluer le management, impulsent un nouveau dynamisme à l’affaire familiale. Maxi Sec se modernise, l’organisation est repensée, la recherche de la qualité constante. La croissance est au rendez-vous.
Maxi Sec devient Macéo. La maison créole est née. Les dirigeants créent le groupe Macéo et constituent 3 nouvelles sociétés, Macéo tradition, Macéo distribution et Macéo primeur. Avec 60 millions de chiffre d’affaire, plus de 50 salariés, 2 sites d’exploitation, l’entreprise continue d’évoluer. Macéo incarne la gastronomie créole. L’entreprise va la démocratiser.
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound