1 Déc. 2021

La saison du letchi de la Réunion est ouverte ! Avec la vanille Bourbon et l’ananas Victoria, le letchi est le fruit phare des réunionnais. Label rouge depuis 2012, le letchi réunionnais se distingue sur les étals par ses grappes et ses branches bien plus grosses que celles de son cousin importé de Madagascar. L’équipe Macéo vous embarque à la découverte de ce fruit rose, charnu et juteux, apprécié de tous et tant plébiscité pour les repas de fête !

Litchi ou letchi ? Une orthographe au reflet de l’histoire

Les mots « litchi » et « letchi » apparaissent en France en 1721, ils sont le fruit des premiers échanges commerciaux avec l’empire du milieu.

 

En effet, à l’origine, ce fruit d’origine chinoise s’appelait « li-chi », il fut transformé par les portugais en « letchia ». Il n’est donc pas étonnant de trouver encore de nos jours ces deux orthographes et parfois de le voir écrit « lychee ».

Quelle est l’origine du letchi ?

Depuis plus de quatre mille ans, le letchi est cultivé en Chine. Nommé pendant de longs siècles “

 

Cerise de Chine”, ce fruit était considéré comme le plus raffiné de l’Empire Céleste. Il était traditionnellement offert aux empereurs et glorifié par de nombreux poètes

 

En 1724, le français Joseph François Charpentier de Cossigny de Palma, explorateur et botaniste, introduit ce fruit sur les îles de La Réunion et de Madagascar. Il avait rapporté quelques pieds de letchi de son voyage en Chine. L’arbre fruitier s’est très bien acclimaté à son nouvel environnement. Grace à lui, d’importantes cultures se développent et sont toujours présentes sur ces territoires à ce jour.

 

Aujourd’hui, plusieurs variétés sont cultivées sur l’île : Blanc, Toupie ou encore Lisse. La plus commune est “la Kwaï mi” dont le nom signifie “goût de cannelle”. Sa peau est fine et rugueuse, elle est très juteuse et sucrée. 

Comment se cultive le letchi ?

Le letchi pousse sur un arbre tropical nommé le « Litchi chinensis ». Sa hauteur varie de 5 à 10 mètres et il peut parfois dépasser les 15 mètres. 

 

Avant d’entamer sa floraison pour porter des fruits, un pied de letchi a besoin d’un coup de froid appelé « période de stress » qui se produit entre juin et août, c’est-à-dire, durant l’hiver réunionnais. 

 

Peu après, de petites fleurs de couleurs blanches apparaissent au bout des branches. Elles sont ensuite fécondées par des abeilles qui assurent la pollinisation entre les pieds mâles et les pieds femelles. Petit à petit, de minuscules petits fruits verts surgissent puis mûrissent pour être récoltés au mois de décembre. 

Comment est produit le letchi de la Réunion ?

Le letchi cultivé à La Réunion est produit en toute petite quantité, principalement à l’Est de l’île, à Bras-Canot ou à Saint-Benoît.

Les vergers de letchis sont pourtant répandus sur l’île, ils représentent 500 hectares, pour une production annuelle de 8000 tonnes. 

 

La récolte du letchi s’étend de mi-novembre jusqu’à Noël. Contrairement aux autres pays où les fruits sont cueillis verts et murissent dans les cales des navires, ces letchis sont cueillis à pleine maturité. La saison ne durant qu’un mois, les récoltes nécessitent un travail intense, sept jours sur sept sous un soleil de plomb ou des pluies diluviennes. 

 

Les fruits sont ensuite transportés jusqu’en métropole en avion, afin qu’ils gardent toute leur saveur et qu’ils puissent garnir les tables de Noël.

 

Environ 90 % de la récolte de la plantation de letchis sont destinées à l’export, en particulier vers l’Hexagone.

Pourquoi préférer consommer le letchi de la Réunion ?

  • Parce que le letchi de la Réunion est une production française.
  • Parce qu’il s’agit d’une production haut de gamme : fruits cueillis à maturité.
  • Parce que le letchi de la Réunion est le seul à bénéficier d’un label rouge dont les critères de qualité reposent sur : la maturité du fruit, le taux de sucre, la taille d’au moins 3 centimètres et la fraîcheur du fruit.

Attention ! Pour ne pas vous tromper, faites attention aux étiquettes où il doit être mentionné « Letchi de la Réunion »

Comment conserver le letchi ?

Pour bien conserver vos letchis, l’idéal est de les mettre dans une cave ou une pièce fraîche, sous un linge mouillé. Si vous ne disposez pas d’un espace suffisant, préférez le réfrigérateur. 

Comment consommer le letchi ?

Le letchi est un fruit tellement gourmand qu’il peut se suffire à lui-même et être consommé nature. Néanmoins, vous pouvez l’utiliser pour faire des salades de fruits, des tartes ou des gâteaux ou encore aromatiser une crème. 

 

Sur l’île de La Réunion, il est d’usage de transformer le letchi en sorbet ou en jus de fruit ou en rhum arrangé. Il accompagne aussi à merveille les foies gras, magrets de canard ou délice de porc pendant les fêtes. 

 

Vous êtes un professionnel ? Commandez maintenant vos letchis en suivant ce lien :

Commander des Letchis

 

BESOIN D’UNE INFORMATION ?

N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire.

CONTACTEZ - NOUS

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer